Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter
Analyse et conjoncture économique de la Corse

Quelques données sur le transport en Corse


La continuité territoriale et ses déséquilibres à travers quelques chiffres clefs.



Quelques données sur le transport en Corse
Augmentation du trafic passager en entre 1990 et 2011 : +69 %, soit près de 7,3 millions de personnes transportées d'une rive à l'autre en 2011 contre 4,4 millions au début des années quatre-vingt-dix.

Un flux de fret passant de 3,7 millions de tonnes en 2006 à 4,6 millions de tonnes en 2010 (Ajaccio + Bastia) avec des importations 2,3 plus importantes que les exportations.

Un déficit d'exploitation de 8 millions d'euros en 2009 et de 16,4 millions d'euros en 2010 pour la SNCM qui touche dans le même temps environ 80 millions d'euros de subventions par an.

48 millions d'euros par an de subventions pour Air Corsica et près de 60 millions d'euros au total pour l'aérien.

Plus de 20 millions d'euros par an de subventions pour le chemin de fer contre un chiffre d'affaire de 2 millions d'euros.

Continuité territoriale : 187 millions d'euros par an (dotation versée par l'Etat et gelée depuis 2009) mais une dépense totale de l'office des transport de 203 millions (2010) dont 190 millions pour les subventions.

Etude économique sur le rapport coût/bénéfice pour la Corse de la continuité territoriale : 0.

Pour aller plus loin cf. l'édito de Corsica du mois de février sur le problème des transports dans un contexte de crise des finances publiques.

Guillaume Guidoni
Mardi 14 Février 2012


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook