Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter
Analyse et conjoncture économique de la Corse

Les transaction immobilières en Corse stabilisées mi-2011


Après avoir connu une forte reprise en 2009 et 2010, les transactions dans l'ancien en Corse stagnent sur le printemps.



Les transaction immobilières en Corse stabilisées mi-2011
Le marché immobilier* en Corse a patiné sur le premier semestre 2010. Avec 5 549 transactions de biens et de terrain (hors neuf, cumul 12 mois) en mai 2011, le volume échangé dans l’île est quasi-stable depuis le début de l’année. Bien que les ventes restent en nette progression sur un an (+9,5 %), le mouvement sur les derniers illustre la sortie d’une phase de reprise rapide.

Cette correction était attendue après la forte hausse des transactions sur la fin de l’année 2010 (changement de fiscalité). Le contexte moins porteur pour les acheteurs (hausse de taux d’intérêt, accès au crédit plus difficile et prix toujours en progression) va sans doute prolonger cette tendance sur le second semestre. Toutefois, on ne peut parler (pour l’instant) de retournement ou de nouvelle crise immobilière.

* Données CGEDD portant sur le nombre de transactions taxées à 3,80% : logements anciens (à usage d’habitation ou commercial) et mutations des terrains ne supportant pas la TVA. Il s’agit donc de l’activité immobilière au sens large et non uniquement des transactions de logement dans l’ancien. Cette statistique ne couvre pas le marché du logement neuf.

Guillaume Guidoni
Jeudi 15 Septembre 2011


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook