Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Les perspectives 2010 pour la construction




Les perspectives 2010 pour la construction
les permis sont toujours en baisse mais sur un rythme stable de près d’un tiers, les mises en chantier rebondissent

En novembre 2009 (on se réfère toujours ici auxdonnées cumulées sur 12 mois), les permis de construire continuent de chuter, avec une baisse de 29 % contre -32,3 % au mois précédent. Ainsi, selon toute vraisemblance les résultats définitifs pour l’année 2009 devraient laisser entrevoir une baisse de près d’un tiers des permis accordés en Corse. On a ainsi comptabilisé 4 339 permis accordés entre décembre 2008 et novembre 2009, contre 6 110 pour la même période de 2008.

Les perspectives 2010 pour la construction
Du côté des mises en chantier, après avoir connu une embellie en septembre et octobre, le total retourne dans le rouge. La contraction atteint 1,5 % en novembre contre une hausse de +11 % le mois précédent. Toutefois, ce résultat reste plutôt favorable et, en tout cas, loin de la chute sévère de 2008 (-17,3 % cette année là). On a comptabilisé 3 055 chantiers commencés, contre 3 103 pour la même période de l’année dernière.

Les perspectives 2010 pour la construction
Les locaux en pleine forme

Une nouveauté sur le site de corse-ecoonmie.eu, nous donnerons désormais les résultats pour la construction de locaux (y compris secteur public ; bâtiment hors logement). Et, à l’inverse de ce que l’on observe pour les logements, les résultats y sont nettement plus « roses ». Ainsi, pour les permis, les surfaces considérées sont en hausse de 28,7 % et de 7,1 % pour les mises en chantier.

A la fois pour les permis et les chantiers, les résultats de novembre 2009 laissent envisager une année 2009 très positive, après un résultat catastrophique en 2008, où les permis avaient fondu de 40 % et les mises en chantier de 52 %. Ainsi, ceci explique pourquoi, malgré de mauvais résultats pour la construction de logement, l’emploi dans le secteur a pu connaître une évolution – à la baisse certes – en douceur et non des destructions massives comme l’on pouvait craindre fin 2008.

En perspectives

Du côté de la demande de logement, il est vraisemblable que la nette baisse des permis ait un contrecoup sur les mises en chantier et donc l’activité des entreprises en 2010. Toutefois, il paraît peu probable que l’on retourne dans une phase de forte baisse comme ce qui avait été observé en 2008. Les prochains mois devraient plutôt être marqués par une quasi-stagnation du marché du logement privé.

Du côté des locaux, après une année 2009 très positive (à confirmer à la fin du mois avec les données définitives de 2009), il semble que l’envolé actuelle des permis soit de bonne augure. Si le logement stagnera, la flambée des locaux permettra de pallier à cette perte d’activité.

Au final, peut être pour la première fois depuis 2007, les perspectives pour les entreprises et l’emploi dans la construction nous semblent être assez positives pour 2010. Une bonne nouvelle pour l’activité économique dans l’île. Mais, la fragilité de la demande privée va rester une source d’inquiétude.

Guillaume Guidoni
Lundi 4 Janvier 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook