Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Nombre de chômeurs en mai 2010 en Corse : un mauvais mois


Le nombre de chômeurs en Corse a progressé à nouveau en mai 2010, confirmant l’idée que l’enclenchement d’une tendance à la baisse est encore lointain. Ceci indique que le taux de chômage est désormais stabilisé.



Nombre de chômeurs en mai 2010 en Corse : un mauvais mois
Les chiffres du chômage ont été mauvais en Corse en mai 2010. On a compté :
• 11 870 chômeurs (cat. ABC), soit une hausse de 15,4 % sur un an, contre +14,5 % en avril. Ceci représente 1 580 chômeurs de plus par rapport à l’année dernière (soit environ 1 % de la population en âge de travailler, 15-60 ans selon les normes habituelles) ;
• 2 820 chômeurs de longue durée (+ de 1 an), soit une hausse de 22,6 % sur un an (+23,9 % au mois précédent) ;
• 1 680 chômeurs de - de 25 ans, soit une hausse de 24,4 %, après +21,0 %.

En données corrigées des variations saisonnières (cvs), le nombre de chômeurs en Corse progresse à nouveau en mai 2010 de 1,2 % sur le mois, après une baisse de 1,2 % en mars (données Insee). Comme le montre le graphique ci-dessus, Au final, le nombre de chômeurs cvs est globalement stable depuis janvier 2010 après la flambée de 2009.

A noter que la situation reste plus défavorable qu’au niveau national au regard des évolutions d’une année sur l’autre.

Nombre de chômeurs en mai 2010 en Corse : un mauvais mois
La persistance de fortes hausses pour les chômeurs de longue durée, les plus de 50 ans (+21,4 % en mai) et les jeunes est particulièrement inquiétante. La Corse reste loin de la reprise du point de vue du marché du travail. Les évolutions restent pires que celles que la Corse avait connu durant les années 1993-1997.

Au niveau des départements, la Corse-du-Sud continue de se trouver dans une situation plus dégradée par rapport à la Haute-Corse avec respectivement +17,4 % et +13,9 %.

Point positif, les offres d’emplois (cf. graphique ci-dessus) restent en nette hausse.


Nombre de chômeurs en mai 2010 en Corse : un mauvais mois
En perspectives

Au vu de l’évolution de l’emploi salarié, le taux de chômage en Corse devrait se stabiliser désormais. L’enclenchement d’un mouvement de baisse durable est exclu à court terme.

NB : du fait de la forte saisonnalité du marché du travail en Corse, les variations mensuelles non désaisonnalisées ne sont pas pertinentes. Les données dans les graphiques et les commentaires font références aux catégories ABC. Cette définition est préférée à celle de la catégorie A (à la recherche d’emploi sans activité réduite) car elle permet de mesurer les chômeurs effectivement en concurrence sur le marché du travail (personne astreinte à la recherche active d’emploi).


Guillaume Guidoni
Vendredi 25 Juin 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook