Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Intentions d’embauches en Corse : Pas un bon démarrage en 2010


Pas de décollage pour les intentions d’embauches début 2010. L’emploi en Corse reste bloqué pour l’instant.



Intentions d’embauches en Corse : Pas un bon démarrage en 2010
Alors que la fin de l’année 2009 avait été positive, 2010 commence mal pour les intentions d’embauches*. Elles stagnent en Corse (+0,8 % sur un an), alors qu’elles sont en plein rebond au niveau national (8,2 %). Ceci constitue une petite surprise car depuis mi-2009, le marché du travail corse avait été plutôt mieux orienté qu’au niveau national (cf. graphique), avec des hausses des intentions de plus d’un mois furent solides (+6,8 % sur un an au 4e trimestre, +2,5 % au 3e trimestre).

Au niveau national, la reprise est généralisée à l’ensemble des secteurs, hormis le BTP. Notamment, les services hors intérim sont en très forte progression sur depuis fin 2009. En Corse, le détail par secteur n’est pas disponible. Alors rien de catastrophique dans les chiffres de début 2010, même si stagner n’est pas vraiment la meilleure chose qui soit du côté du marché du travail. Cette donnée illustre surtout que malgré des signaux assez positifs du côté de l’enquête BdF il faut rester très prudent concernant l’évolution de l’emploi dans l’île.

Intentions d’embauches en Corse : Pas un bon démarrage en 2010
En perspectives

Tant que la Corse restera loin des niveaux de fin 2007, le brythme de créations d’emplois ne devrait pas s’infléchir à la hausse. Ceci est cohérent avec notre scénario pour 2010, à savoir un marché du travail qui restera bloqué au moins jusqu’au second semestre.

* Il s’agit ici d’une statistique issue des déclarations uniques d’embauches et non d’une donnée d’enquête. Les pourcentages indiqués font référence aux variations des DUE concernant les contrats de plus d’un mois.

Guillaume Guidoni
Lundi 19 Avril 2010


1.Posté par Fabien le 20/04/2010 13:07
Bonjour,

Il faut regarder aussi à quelle situation on se compare.
L'an dernier, la France perdait 15% en mars par rapport à mars 2008. La Corse s'était déjà stabilisée.
Cette année, la France regagne 8,2%, soit environ la moitié du chemin perdu. La Corse, elle, reste stable. Donc, si on se compare non pas à l'an dernier, mais à mars 2008, la Corse n'a rien perdu depuis le début de la crise, alors que la France a perdu environ 8%.

Le mois de mars est plus mauvais que décembre dernier, mais on voit aussi que le meilleur résultat pour la Corse de décembre dernier se compare à un plus mauvais résultat en décembre précédent, et là encore, sur 2 ans, on ne perd rien. Alors que de décembre 2007 à décembre 2009, la France perd environ 8% là encore.

Le mauvais résultat de mars 2010 pour la Corse doit donc être largement tempéré par le fait que le mois de mars de l'an dernier auquel on se compare était en fait très bon en Corse en comparaison avec la France entière qui perdait 15%.

2.Posté par Guillaume Guidoni le 20/04/2010 15:01
Attention tout de même, le glissement trimestriel est négatif (cf. carte) dans l'île. Si la comparaison est affectée par des effets de base évidents liés à l'effondrement au niveau national de fin 2008 et début 2009, il n'en reste pas mois qu'entre le T4 2009 et le T1 2010 les intentions d'embauches ne se sont pas bien comportées en Corse.
Comme écrit ci-dessus rien de dramatique pour l'instant, mais ce n'est clairement pas un bon signal envoyé par me marché du travail.

3.Posté par Fabien le 20/04/2010 15:46
Le glissement trimestriel est-il corrigé des variations saisonnières ?

Sinon, je fais partie des pessimistes qui pensent que la crise risque fort de rebondir, donc je pense aussi que ce n'est pas dans l'absolu un bon chiffre, je le comparais simplement à celui de la France entière, qui semble meilleur mais ne l'est pas forcément : on y récupère difficilement d'une forte chute, ce qui n'est pas réjouissant.

Au fait, je n'ai pas vu le troisième volet de l'étude islandaise, l'ai-je raté ?

4.Posté par Guillaume Guidoni le 20/04/2010 16:36
Au fait, je n'ai pas vu le troisième volet de l'étude islandaise, l'ai-je raté ?

Coming soon...



Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook