Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Indicateur de demande touristique pour la Corse


Nos indicateurs de demande touristiques ne se portent pas très bien sur l’ensemble du premier trimestre.



Indicateur de demande touristique pour la Corse
Les premiers résultats pas très bons

Contrairement à ce que pouvait laisser penser l’indicateur en février dernier, la tendance n’est pas très bonne sur le 1er trimestre de cette année. Au niveau français, l’indicateur est resté sur la période de janvier et mars sous les résultats de l’année dernière. Il n’y a pas de décrochage, c'est-à-dire que la trajectoire de l’indicateur n’est pas nettement en dessous de celle de l’année dernière, mais il n’en reste pas moins que ce n’est pas très folichon.

En revanche, pour la demande étrangère la trajectoire depuis début janvier est plus positive, même si l’écart avec l’année dernière reste faible. En tout cas, le signal envoyé est de ce côté au moins à la stagnation de la fréquentation après le net recul de l’année dernière.

Indicateur de demande touristique pour la Corse
Indicateur de demande touristique française par type d’hébergement

Au niveau français, les recherches par type d’hébergement envoient des signaux globalement compatibles avec une demande en recul. Les locations et le camping sont les hébergements les plus mal placés actuellement.

En perspectives

Pour résumer, le signal envoyé n’est pas très positif pour la demande en provenance de France et stable pour la demande étrangère. Les recherches pour le camping ou les locations se replient sensiblement par rapport à l’année dernière.

Bien évidemment, il est encore trop tôt pour avoir un jugement définitif. Toutefois, ce résultat (principalement du à un très mauvais mois de mars) ne met pas à l’aise. Au vue de la fragilité de l’économie corse, une saison touristique en demi-teinte pourrait prolonger les difficultés sur le marché du travail.

Remarque :

Cet indicateur n’a pas de valeur statistique en soit.. L’idée est de pouvoir apprécier les tendances de la prochaine saison touristiques en prévision. Par rapport au flux observé durant la période mai-septembre, les indicateurs envoient le bon signal (notamment en 2008 et en 2009, indicateurs compatibles avec les bons résultats observés alors). Il faut juste garder à l’esprit que ce n’est qu’un signal.

Guillaume Guidoni
Mardi 6 Avril 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook