Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Indicateur d’activité économique en Corse début 2010 : reprise molle


L’indicateur ISA corse-economie synthétisant l’activité économique en Corse reste en territoire de croissance. Mais celle-ci reste faible et fragile.



Indicateur d’activité économique en Corse début 2010 : reprise molle
L’activité économique reste dans une phase de reprise modeste en Corse. Notre indicateur résumant l’ensemble des principales données économiques disponibles au niveau régional reste dans une zone de croissance, avec une progression de 2,0 % sur un an au T1 2010. Il reste donc en croissance pour le second trimestre consécutif (+2,4 % fin 2009) après avoir voyagé en zone rouge depuis mi-2008. Il faut noter que nous avons procédé à une amélioration de l’indicateur qui compte désormais compte de l’évolution des mises en chantier de logement, soit l’investissement résidentiel.

Comme le graphique l’illustre, l’économie corse ne retrouve pas les niveaux de croissance soutenue des années 2005-2007.

Le rebond de l’activité économique est essentiellement du à deux mouvements : une amélioration du côté de la construction ainsi que pour les offres d’emplois durables déposées auprès de Pôle Emploi.

En perspectives

L’évolution de l’activité reste très incertaine à l’avenir. Les premiers indicateurs sur la saison touristique ne sont pas encourageants. De plus, pour l’activité dans la construction les perspectives sont bonnes mais on attend toujours que les attentes se matérialisent. Par conséquent, le rebond économique est fragile. A fortiori, il convient de rester sur l’idée que la croissance en Corse sera durablement inférieure à celle d’avant la crise.

Guillaume Guidoni
Jeudi 17 Juin 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook