Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Forte surprise sur le taux de chômage




Forte surprise sur le taux de chômage
Un taux de chômage qui progresse faiblement au 2e trimestre

Selon l’Insee, le taux de chômage n’a progressé que de 0,1 point au 2e trimestre 2009, à 8,3 % de la population active. Le taux du 1er trimestre a été revu à la baisse, à 8,2 % contre 8,4 % précédemment. Ceci constitue une forte surprise par rapport à ce que l’on pouvait attendre au vue de la progression du nombre de chômeurs comptabilisé par la Dares.

Le taux de chômage ressort à 7,9 % en Corse-du-Sud et à 8,6 % en Haute-Corse. Pour les deux départements, l’évolution par rapport au 1er trimestre est identique à celle au niveau régionale, soit une hausse de 1 point.

Ce résultat constitue une nette surprise. En effet, l’évolution du nombre de chômeurs (catégories ABC) indiquait plutôt un taux de chômage proche à 9 % au 2e trimestre de cette année. Avec 8,3 %, la Corse, pour la première fois depuis que l’on dispose de ces données (1982), se positionne comme une des régions françaises à plus faible taux de chômage. Actuellement, l’île est cinquième, derrière la Bretagne, le Limousin (7,7 %), l’Île de France (7,8 %) et les Pays de Loire (8,2 %). En queue de peloton se trouve le Languedoc-Roussillon (12,4 %) et le Nord-Pas-de-Calais (12,8 %).

Malgré tout, on assiste bien à une remontée du chômage en Corse. Depuis le milieu de l’année 2008, le taux de chômage est passé de 7,6 % à 8,3 %.


Forte surprise sur le taux de chômage
En perspective

Le bon résultat du 2e trimestre paraît néanmoins très fragile compte tenu du ralentissement des créations d’emplois salariés et des données sur le nombre de chômeurs. Ainsi, le chômage continuera à progresser jusque fin 2009. Un taux de chômage supérieur à 9 % d’ici à la fin 2009 paraît toujours vraisemblable. Toutefois, après la bonne surprise du 2e trimestre, il existe une chance importante de rester sous cette barre. Pour avoir plus de visibilité, il faudra attendre les chiffres du marché du travail pour septembre/octobre.

Guillaume Guidoni
Mardi 15 Septembre 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook