Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Confiance des ménages en Corse : remontée en avril


La confiance des ménages s’est redressée en avril, après trois mois de baisse.



Confiance des ménages en Corse : remontée en avril
Au mois d’avril 2010, l’indicateur de confiance des ménages corse-economie.eu a progressé de 4,8 point à -14,6 points, après un repli de 3 mois. On reste toutefois dans une zone déprimée. La confiance corse est supérieure à celle de la France (-20,2 points) et de celle de la zone euro (-15,5 points). On remarque d’ailleurs une amélioration du moral nettement supérieure à celle du continent (cf. graphique). Par conséquent, ceci permet de constater que les niveaux de confiance restent très en deçà de ceux de 2007 (pic de confiance du cycle économique 2004-2008).

Le redressement est lié à une amélioration nette du jugement porté sur l’évolution à venir de l’économie corse (sous indice de -17,1 à -5,6 points, retour sur le niveau de janvier) et sur l’évolution à venir du chômage (sous indice passant de 38,2 points à 30,6 points). Un point qui va en sens inverse par rapport aux dernières statistiques disponibles concernant le chômage en Corse.

En revanche, la perception sur la situation financière personnelle s’est repliée (de -23 à -25 points) et l’intention d’épargne est restée quasiment inchangée.


Confiance des ménages en Corse : remontée en avril
Les réponses concernant les intentions d’achats des ménages corses restent particulièrement déprimées en avril. En effet, l’indice correspondant aux achats à court terme de biens durables s’est bien redressé mais de façon « cosmétique ». Le niveau reste particulièrement bas (cf. graphique). Pour les achats futurs, l’indice reste sur une pente descendante, signe que la situation du côté consommation des ménages reste toujours peu favorable. A voir si ceci se confirme dans les données sur les ventes au détail dans la grande distribution en Corse pour avril.

Remarques :
- l’indice général est un indice composite qui reprend les réponses aux questions : perspectives économiques, perspectives financières personnelles, perspectives du chômage et comportement d’épargne ;
- pour tous les sous-indices, sauf le chômage, une baisse signifie que le jugement porté se dégrade. Pour la question sur le chômage, c’est l’inverse ;
- un indice est calculé sous la forme de solde d’opinion. S’il est négatif, la majorité des répondants « voient » une situation dégradée ou très dégradée (sauf chômage, où c’est l’inverse).


Guillaume Guidoni
Lundi 10 Mai 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook