Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Une semaine de stat immobilières : 3/ Pour les promoteurs, le marché continue de s’améliorer




Une semaine de stat immobilières : 3/ Pour les promoteurs, le marché continue de s’améliorer
Les réservations se portent bien au 4e trimestre

Durant les mois de octobre à décembre, une période d’activité normalement soutenue, les ventes de logements neufs, aussi bien les maisons que les appartements (mais toujours au sein de programme dépassant 5 unités) ont confirmé que l’arrêt cardiaque de fin 2008-début 2009 est définitivement un lointain souvenir. Avec 447 réservations pour des appartements et 76 pour des maisons. Comme le montre le graphique, le niveau d’activité s’est repris à partir du 2e trimestre de l’année dernière et s’est globalement maintenu sur les mêmes volumes depuis.

Sur l’ensemble de l’année, les réservations ont atteint les 1 555 unités dans le collectif (+20% par rapport à 2008) et 319 unités pour les logements individuels (+108%). Après une année 2008 de forte correction, les promoteurs ont donc récupéré une bonne partie de leur activité, revenant sur des niveaux proche de 2007 (année record). On note que les ventes de logement individuel ont atteint en 2009 leur plus haut niveau depuis 1986 !

Dans le même temps, le flux de nouveaux logements arrivant sur le marché est resté très proche de celui de 2008, soit bas, ce qui s’explique par un niveau toujours élevé de stocks.

Une semaine de stat immobilières : 3/ Pour les promoteurs, le marché continue de s’améliorer
Les stocks toujours haut mais en repli

Comme les ventes se sont bien reprises et que le flux de logement n’a pas suivi, ceci a permis au stock d’invendus de reculer fortement, mettant à une hausse quasiment ininterrompue depuis mi-2006. Rappelons qu’avec 1 317 logements collectifs (surtout) et individuels, le stock avait atteint un record à la fin du T3 2009. AU T4, le stock a reculé de plus de 200 unités (1 103 logements en attente), soit -16 % d’un trimestre sur l’autre. Il n’en reste pas moins que le niveau reste élevé pour le marché corse. Toutefois, si la demande se maintient autour des niveaux actuels, l’excès devrait être purgé d’ici à 1 an.


Une semaine de stat immobilières : 3/ Pour les promoteurs, le marché continue de s’améliorer
Les prix restent stables dans le neuf, autour de 3 000 €/m²

Du côté des prix, la stabilité observée depuis fin 2007 perdure. Ainsi, le prix moyen d’un appartement était, sur la période de juillet à décembre, de 3 032 €/m² contre 3 024 €/m² sur avril-septembre. Les prix baissent de 0,3 % par rapport à la même période de 2008 (+0,5 % sur un an en avril-septembre). La balance entre offre (stock) et demande (ventes) reste équilibré.

Par rapport à la moyenne nationale, les prix en Corse sont plus faibles. Le m² dans le collectif atteint ainsi 3 417 € en moyenne et 3 925 € en région PACA. La crise continue de se faire sentir au niveau des régions méditerranéennes (-4,4 % sur un an en région PACA). Au niveau national la reprise de l’activité et le reflux des stocks sont accompagnés par de nouvelles hausses de prix (juillet-décembre : +1,4 % sur un an).

En conclusion, ces résultats soulignent que la demande s’est raffermie pour le logement neuf. Si les transactions ne sont pas encore revenues sur les niveaux des années fastes, elles s’en rapprochent. Toutefois, ceci ne devrait pas encore conduire au lancement de nouveaux programmes en quantité (donc à de l’activité économique dans la construction), car l’apurement des stocks devrait continuer à court terme.

Afin de replacer ces données dans un cadre cohérent, nous publierons vendredi notre indicateur de stress immobilier et notre appréciation des mouvements à venir pour l’immobilier et la construction.


Guillaume Guidoni
Mercredi 24 Février 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook