Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter
Analyse et conjoncture économique de la Corse

SNCM à 1 euro : Deux lectures qui valent le coup




SNCM à 1 euro : Deux lectures qui valent le coup
Premièrement, un peu de publicité pour le site personnel de Paul Giaccobi. Dans un article intitulé SNCM, le prix exorbitant de la gratuité le Président du Conseil Exécutif explique pourquoi derrière une offre aussi généreuse en apparence, le diable est toujours dans les détails.

Extraits choisis :
"Le jour-même de la reprise, il faudrait consentir une avance de trésorerie de 50 millions d'euros. Aussitôt après, il faudrait faire face aux pertes de l'exercice 2011 dont on peut redouter qu'elles soient au moins en dizaines de millions d'euros. Très vite, il faudrait restructurer, c'est-à-dire faire un plan social".

"Il faudrait sans doute faire face à la demande de l'Union européenne de rembourser les aides publiques reconnues illégales et, en particulier, le service complémentaire, ce qui représenterait sans doute de l'ordre de 200 millions d'euros".

Ensuite, pour rentrer dans les détails des comptes de la SNCM, le lecteur intéressé pourra consulter les bbilans et comptes de résultats des dernières années de la compagnie maritime.

Une dette financière de 56 millions d'euros et 138 millions d'euros en incluant les dettes fiscales et sociales.
Un déficit d'exploitation de 8 millions d'euros en 2009 et de 16,4 millions d'euros en 2010 et environ 80 millions d'euros de subventions par an.

EDIT : Lire aussi cet article sur le site des echos.fr intitulé Desserte de la Corse : 1 € pour la SNCM ou le prix de la naïveté de 2005 de Patrice Salini.

Guillaume Guidoni
Mardi 13 Mars 2012


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook