Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Nombre de chômeurs en juillet 2010 en Corse : stabilisation mais faiblesse sous la surface


Le nombre de chômeurs en Corse s’est stabilisé en juillet 2010, ce qui confirme que le taux de chômage est désormais stabilisé. Toutefois, le retour à situation pré-crise paraît bien lointain.



Nombre de chômeurs en juillet 2010 en Corse : stabilisation mais faiblesse sous la surface
Les chiffres du chômage ont été moins mauvais en Corse en juillet 2010. On a compté :
• 11 050 chômeurs (cat. ABC), soit une hausse de 13,1 % sur un an, contre +15,2 % en juin. Ceci représente 1 280 chômeurs de plus par rapport à l’année dernière (soit un peu moins de 1 % de la population en âge de travailler, 15-60 ans selon les normes habituelles) ;
• 2 880 chômeurs de longue durée (+ de 1 an), soit une hausse de 24,7 % sur un an (+24,2 % au mois précédent) ;
• 1 470 chômeurs de - de 25 ans, soit une hausse de 17,6 %, après +26,9 %.

En données corrigées des variations saisonnières (cvs), le nombre de chômeurs en Corse a légèrement reculé selon nos estimations, avec -0,1 % sur le mois. Le nombre de chômeurs cvs est globalement stable depuis le printemps 2010. Ceci renforce notre scénario de stabilisation du taux de chômage en Corse, proche de 9 ½ % (les révisions sur le passé paraissent également probables).


Nombre de chômeurs en juillet 2010 en Corse : stabilisation mais faiblesse sous la surface
En effet, l’évolution actuelle semble être très fortement liée à la bonne tenue des offres d’emplois temporaires. Comme le montre le graphique ci-contre, les offres totales (durables + temporaires) évoluent très positivement, illustration d’une demande accrue de main d’œuvre en lien avec les bons résultats en termes de fréquentations touristiques en Corse (on y reviendra). En revanche, si l’on ne regarde que les offres dites durables, l’évolution est moins favorable. Il y a un peu d’effet saisonnier là-dessous. Toutefois, ça ne pousse pas à l’optimisme. Septembre, traditionnellement un gros mois pour les offres d’emploi durable, sera crucial.

Nombre de chômeurs en juillet 2010 en Corse : stabilisation mais faiblesse sous la surface
Le chômage de longue durée continue sa lente accession en Corse. Depuis son point bas de juin 2008, le nombre de personnes au chômage depuis plus d’un an a bondit de 41 %, soit 840 personnes de plus. Ca parait peu, mais ça fait tout de même 1,2 % de l’emploi salarié dans le privé.

D’ailleurs pour faire revenir le nombre de chômeurs total à son niveau pré-crise, il faudra que l’emploi salarié croisse de plus de 4 %. Pour ce fait, en tablant sur une hausse de l’emploi de 2 % par an (très optimiste au vu des derniers résultats), cela prendrait 2 ans !

NB : du fait de la forte saisonnalité du marché du travail en Corse, les variations mensuelles non désaisonnalisées ne sont pas pertinentes. Les données dans les graphiques et les commentaires font références aux catégories ABC. Cette définition est préférée à celle de la catégorie A (à la recherche d’emploi sans activité réduite) car elle permet de mesurer les chômeurs effectivement en concurrence sur le marché du travail (personne astreinte à la recherche active d’emploi).

Guillaume Guidoni
Lundi 30 Août 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook