Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Les défaillances d’entreprises moins élevées qu’attendues




Les défaillances d’entreprises moins élevées qu’attendues
la forte hausse attendue ne s’est pas encore matérialisée…

Comme nous l’écrivions les mois précédents (ici et là), nous attendions une hausse assez marquée des défaillances d’entreprises à partir des mois de juin et juillet de cette année. Les données de la Coface indiquaient clairement un boom des défauts.

Il s’avère que la publication pour les mois de juin des défaillances est bien plus favorable. Au mois de juin, on a compté 21 défaillances (contre une 40e suivant les données Coface). Sur l’ensemble de la période janvier-juin, on a compté 160 procédures ouvertes, contre 149 sur la même période de 2008. Du côté des départements, toujours sur janvier-juin, la Haute-Corse voit ses défaillances augmenter fortement (+25 % sur un an), tandis que la Corse-du-Sud est bien mieux positionnée (-6 % en glissement annuel).

En données cumulées sur 12 mois (cf. graphique ci-dessus), après avoir été très soutenue en 2008 (+40 % sur un an au mois de juillet 2008), puis s’être modéré début 2009, le résultat reste en hausse mais de seulement 5 % sur un an.

Les défaillances d’entreprises moins élevées qu’attendues
Du côté de la hiérarchie des secteurs les plus touchés, la construction et les services aux entreprises sont quasiment à égalité en nombre (cf. graphique ci-contre), suivis – mais plus loin – par les services aux entreprises. En évolution, c’est pour le secteur de la construction que le mouvement est le plus marqué entre 2008 et 2009. Toutefois, on remarque que depuis le début de cette année, les défaillances sont assez stables dans ce secteur, ce qui n’est pas le cas pour les deux autres « grands », où la tendance reste à la hausse.

Guillaume Guidoni
Lundi 30 Novembre 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook