Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Indicateur de demande touristique pour la Corse : le signal est en retrait


Au regard de l’évolution de nos indicateurs de demande touristique, l’inquiétude concernant la saison touristique en Corse commence à nous alerter.



Indicateur de demande touristique pour la Corse : le signal est en retrait
Au niveau de la demande française (plus des 2/3 des touristes), l’indicateur est resté sur la période de janvier à avril en deçà des résultats de l’année dernière. De plus, un décrochage très net est visible en avril, c'est-à-dire que la trajectoire de l’indicateur est nettement en dessous de celle de l’année dernière. En revanche, pour la demande étrangère la trajectoire est bonne depuis janvier.

Indicateur de demande touristique pour la Corse : le signal est en retrait
Indicateur de demande touristique française par type d’hébergement

Au niveau des recherches faites en France concernant les types d’hébergement en Corse les résultats sont mal orientés. La demande est notamment en fort recul pour les locations et dans une moindre mesure les campings. L’hôtellerie s’en sort mieux.

En perspectives

Pour résumer, le signal envoyé n’est pas très positif pour la demande en provenance de France et stable pour la demande étrangère. Les recherches pour le camping ou les locations se replient sensiblement par rapport à l’année dernière. Toutefois, si l’on se réfère à l’enquête de la Banque de France, les professionnels semblent eux plus positifs dans leurs attentes. Entre deux signaux contradictoires, l’importance à court terme est plutôt du côté des perspectives des professionnels.

Il n’empêche que nos indicateurs sont tout de même assez perturbants.

Remarque :

Cet indicateur est basé sur les requêtes issues de moteurs de recherche internet. L’idée est de pouvoir apprécier les tendances de la prochaine saison touristiques en prévision. Par rapport aux flux observés durant la période mai-septembre, les indicateurs envoient un bon signal (notamment en 2008 et en 2009, indicateurs compatibles avec les bons résultats observés alors). Il faut garder à l’esprit que ce n’est qu’un signal.

Guillaume Guidoni
Mercredi 5 Mai 2010


1.Posté par Fabien le 06/05/2010 20:06
Bonjour,

L'an dernier, on a pu constater qu'avec la crise, les Français ont eu tendance à choisir la Corse plutôt que des destinations plus lointaines, ce qui a permis la poursuite de la croissance de l'activité touristique en Corse.
Mais si la crise se poursuit, voire s'aggrave, il est probable qu'ils couperont plus franchement sur leurs dépenses de vacances, et un certain nombre pourrait bien renoncer même à la Corse, qui, d'ailleurs, reste une destination chère.
C'est peut-être ce que nous commençons à ressentir ?



Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook