Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Hausse record du nombre de chômeur




Hausse record du nombre de chômeur
Depuis 1993, jamais une hausse annuelle n’avait été aussi forte

Ainsi, Selon la Dares, en novembre 2009, on a compté :
• 15 150 chômeurs (cat. ABC), soit une hausse de 18,5 % sur un an, contre +14,2 % en octobre. Ceci représente 2 370 chômeurs de plus par rapport à novembre 2008. Pour le 14e mois consécutif, le nombre de chômeurs est en hausse en Corse et le résultat du mois de novembre constitue un record pour cette statistique (précédente plus forte hausse : avril 1996 avec +17,2 %) ;
• 2 680 chômeurs de longue durée (+ de 1 an), soit une hausse de 21,8 % sur un an. Pour cette catégorie, on est encore en dessous du record de mars 2005 (+29 %) ;
• 2 840 chômeurs de - de 25 ans, soit une hausse de 23,5 % après +19,4 %. Cette fois on a bien un nouveau record.

Il s’agit d’un résultat très sombre pour une veille de Noël. Mais le regain du chômage observé depuis la fin de l’été montre que malgré sa bonne résistance en 2009, l’économie corse est dans une situation toujours très délicate. Noter que la hausse est désormais très proche de celle enregistrée au niveau national (+19,9 % pour chômeurs ABC), contrairement à ce que l’on avait observé tout le long de 2009. De plus, alors que la hausse reste stable sur le Continent, elle accélère fort dans l’île.

Hausse record du nombre de chômeur
Rechute pour les offre d’emploi

Les offres d’emplois totales cumulées sur 6 mois restent en recul (-4 % sur un an) tandis que les offres « durables » (contrat de plus de 1 mois) se comportent très bien (+8,7 %). Cette dichotomie est peut éclairante, car l’on est entré dans l’hiver sur le marché du travail et que les faible volumes d’offres peuvent perturber l’analyse. Mais, il n’en reste pas moins que le comportement des offres durables est la seule bonne nouvelle de ce rapport. Ceci confirme le résultat d’octobre, qui lui-même était le premier mois dans le vert depuis près d’un an.

Toutefois, comme nous l’écrivions le mois dernier, tant que les offres d’emplois totales ne seront pas aussi revenues pendant plusieurs mois en variation positive, on ne pourra crier victoire.

En perspective

Les données de novembre sont toujours en ligne avec notre jugement sur la trajectoire du chômage en Corse. La tendance actuelle ne devrait pas s’infléchir significativement avant le printemps 2010.

NB : du fait de la forte saisonnalité du marché du travail en Corse, pour bien apprécier la tendance, il faut regarder les données en variation sur un an. Les variations mensuelles ne sont pas pertinentes.

Les données dans les graphiques et les commentaires font références aux catégories ABC et les pourcentages représentent l’évolution par rapport à la même période de l’année 2008. Cette définition est préférée à celle de la catégorie A (à la recherche d’emploi sans activité réduite) car elle permet de mesurer les chômeurs effectivement en concurrence sur le marché du travail (personne astreint à la recherche active d’emploi).


Guillaume Guidoni
Jeudi 24 Décembre 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook