Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Une confiance des ménages quasi-stable en novembre




Une confiance des ménages quasi-stable en novembre
Une confiance qui reste sur un tendance haussière, malgré un petit tassement en novembre

Au mois de novembre 2009, l’indicateur de confiance des ménages corse-economie.eu a légèrement baissé à -18,1 points, contre -17,7 points en octobre (chiffre revu suite à l’intégration de réponses supplémentaires). La confiance reste proche du niveau national (-20 points) et de la zone euro (-18,5 points). Après la forte amélioration du mois d’octobre, une légère correction n’est pas surprenante. Ainsi, il convient de noter que la tendance est clairement à la hausse depuis maintenant 6 mois.

Une confiance stable, avec une amélioration des perspectives économiques compensées par un jugement en dégradation sur le chômage

Le jugement porté sur situation économique de la Corse et sur la situation financière personnelle se redresse fortement. Ainsi, concernant les perspectives économiques de la Corse, le sous indice passe de -29,2 points à -11,1 points (France : -4,4 points). Du côté de la situation financière dans le futur, le sous indice est reste inchangé, à -16,7 points (France : -17,3 points).

Deuxièmement, le jugement sur l’évolution à venir du marché du travail, après être fortement amélioré en octobre (passant de 50 points à 37,5 points en un mois), on retombe sur un bas niveau, à 55,6 points (France : 50 points), soit le pire résultat depuis mai dernier. Ce résultat nous paraît plus en ligne avec les derniers résultats du chômage.

Une confiance des ménages quasi-stable en novembre
les intentions d’achats déçoivent

Le comportement des sous-indices concernant les perspectives de consommation est peu reluisant. Comme le montre le graphique, que ce soit dans le présent ou dans le futur, les indices restent trop déprimés pour une économie où la place de la consommation est centrale.

Au final, ce mois envoi un signal toujours positif concernant l’évolution à venir de la consommation. Toutefois, le décalage entre l’indice synthétique et les intentions d’achats continuent de souligner que la situation reste fragile.

Remarques :
- l’indice général est un indice composite qui reprend les réponses aux questions : perspectives économiques, perspectives financières personnelles, perspectives du chômage et comportement d’épargne ;
- pour tous les sous-indices, sauf le chômage, une baisse signifie que le jugement porté se dégrade. Pour la question sur le chômage, c’est l’inverse ;
- un indice est calculé sous la forme de solde d’opinion. S’il est négatif, la majorité des répondants « voient » une situation dégradée ou très dégradée (sauf chômage, où c’est l’inverse).

Guillaume Guidoni
Mercredi 2 Décembre 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook