Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Une confiance des ménages en hausse en janvier




Une confiance des ménages en hausse en janvier
Une confiance en nette amélioration sur le mois de janvier

Au mois de janvier 2010, l’indicateur de confiance des ménages corse-economie.eu a légèrement progressé à -11,2 points, contre -17,1 points en novembre. Il s’agit du niveau le plus haut enregistré depuis que l’enquête a été lancée en septembre 2008. La confiance corse est repassée au dessus du niveau national (-16,9 points) et de la zone euro (-16,4 points). Toutefois, on notera que l’ensemble des économies est sur une tendance à l’amélioration pour la confiance des ménages. Mais, le niveau général reste déprimé.

Amélioration des perspectives économiques et du jugement sur le chômage

L’amélioration de la confiance est générale par rapport à novembre. Ainsi, le jugement porté sur situation économique de la Corse et sur la situation financière personnelle reste sur une tendance haussière. Ceci à la fois concernant la situation présente et le futur tel qu’il est vu par les ménages. Bref, un optimisme qui s’ancre de plus en plus concernant l’évolution globale de l’économie corse.

On note aussi que le jugement sur le marché du travail, bien que très déprimé est en légère hausse. Le sous-indice passe de 55,6 points à 49,8 points. On est proche mais au-dessus des niveaux français (44,1 points) et de la zone euro (45,7 point). Toutefois, la moitié des répondants considère que le chômage est amené à augmenter dans les prochains mois. Ce qui est aussi notre scénario. Ceci est cohérent avec les derniers résultats du chômage.

Une confiance des ménages en hausse en janvier
Hausse de prix

A noter que ce mois de janvier n’est pas tout rose. Le sentiment concernant l’évolution des prix est reparti à la hausse. Ceci indique que les ménages « voient » plus d’inflation à la fois actuellement et dans les mois à venir. Le retour de l’inflation est un élément qui s’ancre progressivement dans le paysage.

Autre point, en partie connexe, les intentions d’achat dans le futur restent sur une tendance à la hausse depuis 6 mois. Même si comme le montre le graphique ci-dessus, c’est très lent, très en deçà de zéro et toujours pas franchement visible dans les intentions immédiates. Mais c’est un bon point. Tout comme le fait que désormais peu de ménages déclarent se trouver en difficulté financière. Le sentiment général est désormais plus proche d’une idée de budget à l’équilibre. Le sous-indice « budget » passe de -11,1 points à -7 points entre novembre et janvier (0 point : « budget à l’équilibre »). Pour mémoire, il était à -31,1 points en avril dernier.

Pour info, l’enquête n’a pas été faite en décembre, sur les graphiques il est fait une moyenne des points de novembre et janvier pour ce mois.

Remarques :
- l’indice général est un indice composite qui reprend les réponses aux questions : perspectives économiques, perspectives financières personnelles, perspectives du chômage et comportement d’épargne ;
- pour tous les sous-indices, sauf le chômage, une baisse signifie que le jugement porté se dégrade. Pour la question sur le chômage, c’est l’inverse ;
- un indice est calculé sous la forme de solde d’opinion. S’il est négatif, la majorité des répondants « voient » une situation dégradée ou très dégradée (sauf chômage, où c’est l’inverse).

Guillaume Guidoni
Mardi 2 Février 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook