Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Rechute de l’activité dans la construction




Rechute de l’activité dans la construction
Reprise des publications des statistiques sur les mises en chantier

Après un (trop) long interlude, les statistiques sur les mises en chantier et les permis sont de nouveaux accessibles. Et les résultats ne sont pas franchement encourageant pour l’activité dans la construction.

En effet, les mises en chantier, qui avaient fortement reculé fin 2008 et début 2009 (cf. graphique), avaient montré des signes de reprise à la fin de l’hiver. Le recul (données cumulées sur 12 mois) n’était plus que de 9 % sur un an en février et mars, contre -23 % en moyenne de septembre à janvier. Il semblait donc que la Corse sortait d’une phase de forte correction et qu’une reprise se dessinait. C’est à ce moment que les statistiques ont été suspendues. Or, selon les données d’août 2009, les mises en chantier sont revenues sur des rythmes de baisse conséquents, avec -16,8 % sur un an, soit 2 812 chantiers commencés entre septembre 2008 et août 2009 contre 3 381 entre septembre 2007 et août 2008. Par conséquent, la situation dans la construction s’est nettement aggravée depuis mars.

Rechute de l’activité dans la construction
De même, en regardant les permis de construire autorisés, la situation est nettement moins rose. Fin 2008 et début 2009, comme nous l’avions souligné à plusieurs reprises, il existait un décalage entre l’évolution négative des mises en chantier et celle bien plus favorable des permis. Ainsi, en février les permis (toujours cumulés sur 12 mois) étaient en hausse de 16 % sur un an, +16,5 % en mars. Or, à partir du mois de juin de cette année, ce n’est plus du tout la même histoire. Les permis ont commencé à se contracter faiblement en juin (-5 % sur un an), avant de plonger pour atteindre -32 % en août. On ne compte plus que 4 553 permis accordés entre septembre 2008 et août 2009 contre 6 723 précédemment. Il s’agit d’un recul particulièrement rapide (cf. graphique).

En perspective

Il est difficile de voir une tendance dans les données, la suspension de la publication perturbant l’analyse. Toutefois, la baisse des permis n’est pas de bonne augure pour l’activité dans les mois à venir. Ainsi, il paraît clair que la crise immobilière, en tout cas pour ce qui concerne la construction de logements, n’est pas fini en Corse. Ceci ne peut qu’avoir des répercutions négatives sur l’économie de l’île, vu l’importance du secteur.

Guillaume Guidoni
Mardi 29 Septembre 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook