Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Prix du m2 neuf au 2e trimestre 2008 : 3 107 €/m2 ; +14,9 % sur un an


Statistiques sur le marché de l'immobilier neuf



Selon la dernière livraison des statistiques trimestrielles sur l’immobilier neuf en Corse (source : SESP, au 2e trimestre de 2008, le prix moyen dans le collectif neuf était de 3 107 € par mètre-carré contre 2 704 au 2e trimestre de 2007. La progression sur un an est donc de 14,9 %.

Il ne s’agit ici que du marché de la promotion immobilière. Ce dernier est restreint (cf. ci-dessous), soyez prudent dans les interprétations que vous en ferrez.

Cette statistique est intéressante, car il s’agit de la seule actuelle sur les prix immobilier en Corse. Elle ne concerne toutefois qu’une faible portion du marché résidentiel. Encore une fois, on ne peut que regretter le manque de statistiques régionales. Vous pouvez aussi vous reporter aux statistique sur les droits de mutation (données sur la valeur totale des transactions).

Il convient de garder à l’esprit que ce prix est volatil d’un trimestre sur l’autre. Ainsi, au T1 2008, le prix était de 2 780 €/m2, en baisse de 5,5 % sur un an. De plus, le record historique date du T3 2007, avec 3 382 €/m2. Le recul par rapport à ce pic est donc de 8,1 % au 2e trimestre de 2008.

Depuis 1986, l’immobilier collectif neuf a connu trois phases :
- 1986–1996, progression lente des prix, qui sont en hausse de 4,8 % en moyenne par an (lente car il ne faut pas oublier que l'inflation* était alors plus forte qu'aujourd'hui). En 10 ans, les prix grimpent alors de 59 % ;
- 1997-2001, après un décrochage en 1997 (-7 % par rapport à 1996), stagnation des prix, la hausse sur l’ensemble de la période n’étant que de 3,4 %. En 2001, les prix restent inférieurs de près de 4 % à ceux de 1996 (soit en terme réel - corrigé de l'inflation - une nette baisse) ;
- Enfin, 2001-2007, très forte hausse des prix, avec +9 % par an en moyenne. Sur la période, soit 6 ans, les prix progressent ainsi de 82,3 % (sur cette phase une hausse des prix bien plus rapide que celle de l'inflation).

En considérant la moyenne des prix sur le 1er semestre de 2008, soit 2 943 €/m2, on observe que les prix progressent moins vite que sur la dernière phase (2001-2007), avec une hausse de 4,2 % par rapport à même période de 2007. Encore une fois, prudence dans l’interprétation, cette statistique peut être très volatile.

Concernant les ventes, on a comptabilisé 288 ventes dans le trimestre et 238 réservations. Ceci est en dessous des moyennes observées depuis 2005 (respectivement 363 et 339). Le niveau des stocks est élevé, avec 751 unités. Comme vous le remarquez, le nombre de biens considérés est faible.

Il existe aussi des données sur le prix des maisons ; toutefois, les prix sont donnés par lot et non en m2, ce qui en limite l’intérêt. De plus, le marché est minuscule (49 ventes au T2 2008). Je n’en parlerai donc pas.

* je fais ici référence à l'inflation pour l'ensemble de la France, je rappelle qu'il n'existe pas d'indice régional des prix, contrairement à l'Allemagne, au Royaume-Uni, à l'Espagne, à l'Italie...

Guillaume Guidoni
Mardi 2 Septembre 2008


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook