Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Nombre de chômeurs en Corse en mars 2012 : situation toujours très difficile


Il n'y a pas de modification de fond du côté des chiffres du chômage en Corse. Le marché du travail reste dans une phase de stagnation côté emploi, avec des conséquences imparables sur le nombre de chômeurs.



Nombre de chômeurs en Corse en mars 2012 : situation toujours très difficile
Sur le mois de décembre, on a compté 17 300 chômeurs (cat. ABC) en données non corrigées de variations saisonnières, soit une hausse de 8,1 % sur un an. Il s’agit d’une accélération sensible par rapport aux mois précédents.

On retrouve cette dégradation dans les données corrigées des variations saisonnières (cvs, plus importantes pour juger de la tendance au mois le mois). Le nombre de chômeurs est désormais à 15 700 personnes (plus haut depuis le printemps 2000), soit +0,8 % sur le mois. Même si la poussée est moins forte qu’en février (+1,7 % sur un mois), cette progression est importante et sur la ligne de ce que l’on observe depuis plus d’un an. En une année, on compte en Corse 1 200 chômeurs de plus (cvs).

Nombre de chômeurs en Corse en mars 2012 : situation toujours très difficile
La hausse en Corse dépasse celle observée au niveau national (+6,2 % sur un an). La Corse fait toujours partie des régions les plus mal placées en termes de chômage.

Pour les publics les plus en difficultés, le chômage de longue durée (+ de 1 an) est stable autour de 3 700 personnes depuis plus de 6 mois, ce qui est à tout prendre la meilleure nouvelle. Le public le plus touché est de très loin celui des + de 50 ans (+16,1 % sur un an). Les moins de 25 ans sont en revanche plus en retrait (+4,2 %).

Nombre de chômeurs en Corse en mars 2012 : situation toujours très difficile
Du côté des offres d’emploi, la situation s’est stabilisée (cf. graphique ci-dessus). Toutefois, alors que le marché du travail sort de sa phase d’« hibernation », il n’y a pas une dynamique forte sur les offres durables (plus de 6 mois). Ainsi, il est probable que la panne sur l’emploi salarié (sens strict ou large cf. graphique ci-contre) observée au second semestre de l’année dernière persiste sur la première partie de l’année.

En conséquence, il est très peu probable que l’on observe une amélioration sur le marché du travail et un coup d’arrêt sur la hausse du chômage sur les prochains mois.

NB : du fait de la forte saisonnalité du marché du travail en Corse, les variations mensuelles non désaisonnalisées ne sont pas pertinentes. Les données dans les graphiques et les commentaires font références aux catégories ABC. Cette définition est préférée à celle de la seule catégorie A (à la recherche d’emploi sans activité réduite) car elle permet de mesurer les chômeurs effectivement en concurrence sur le marché du travail (personnes astreintes à la recherche active d’emploi).

Guillaume Guidoni
Vendredi 27 Avril 2012


1.Posté par Company Logo Design le 03/06/2014 15:30
I want to extend my greatest appreciation with the article you post me really love to read it

2.Posté par Life Experience Degree le 03/06/2014 15:31
Your post contains useful information on this point as I am working on a college project. Thank you posting relative information and its now becoming easier to complete this topic.

3.Posté par What Is Apple Pay? le 02/02/2015 06:03
Thanks for sharing the information!

4.Posté par alkaline adjusted RO purified le 06/02/2015 16:38
The best improvement you can add to your home is alkaline adjusted RO purified water. Your food will taste better and your body will feel its best.



Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook