Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

La confiance des ménages s'effondre en novembre 2008.




Au mois de novembre, l’indicateur de confiance des ménages corse-economie.eu a plongé de 10,2 points par rapport à octobre, à -19,2 points. En comparaison, en novembre, le niveau pour la zone euro est à -25 points et pour la France à -29 points. De plus, les deux indices sont en légère hausse par rapport à octobre. Ainsi les ménages corses ont vu leur confiance s’effondrer en novembre (-10 points, c’est très conséquent pour un tel indice, même si ça peut paraître abstrait). En septembre et octobre, ils étaient nettement plus optimistes que la moyenne européenne. Ils sont désormais presque aussi pessimistes.

La confiance continue d’être tirée à la baisse par les perspectives sur le chômage (les ménages anticipant une forte correction sur le marché du travail). Sur les perspectives financières, les ménages anticipent une dégradation plus forte de leurs finances dans les mois qui viennent. Mais surtout, ils accentuent les restrictions de dépenses, ce qui va peser sur la consommation.

Ainsi, la dégradation touche principalement les composantes « perspectives financières », « emploi » et intentions de consommation. En revanche, le jugement sur l’évolution future de l’activité économique en Corse est resté stable, mais le niveau indique que les ménages anticipent une nette dégradation. Enfin, du côté des prix, l’inflation est jugée moins forte qu’en septembre et octobre et une modération est attendue au cours des prochains mois.

Concernant la valeur statistique des résultats, 93 questionnaires ont été exploitables, soit nettement plus qu’auparavant. C’est bien évidemment trop peu pour pouvoir en assurer la représentativité statistique, mais suffisant dans un premier temps. Par exemple, une des enquêtes les plus regardées aux Etats-Unis ne comporte que 500 ménages enquêtés. Et au niveau européen, de nombreux pays interrogent 200-300 personnes. Par conséquent, il est tout à fait raisonnable de penser qu’avec un peu de persévérance, la Corse pourra être dotée d’une enquête tout ce qui a de plus statistiquement correcte. Qu’en pense le CRIES de la Corse ?

L’enquête pour décembre est lancée, n’hésitez pas à répondre !

Guillaume Guidoni
Lundi 1 Décembre 2008


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook