Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

La confiance des ménages continue de s'enfoncer dans le rouge




Au mois de décembre 2008, l’indicateur de confiance des ménages corse-economie.eu a de nouveau fortement chuté pour atteindre -26,9 points), contre -19,2 points en novembre (recul de 7,7 points). Dans l'ensemble de la zone euro, la confiance recule de 5 points à -30 points et pour la France on enregistre -5 points aussi à -34 points. Il s’agit de la 4e baisse consécutive de la confiance des ménages (qui n’a toutefois pris corps qu’en septembre dernier).

Encore une fois, la dégradation de la confiance est généralisée suivant les principales sous-composantes (situation économique de la Corse, situation financière personnelle, chômage, comportements de consommation), mis à part pour les prix (modération de l’inflation attendue).

En effet, les jugements sur la situation actuelle de la Corse et sur les perspectives économiques dans les mois à venir continuent de plonger, avec respectivement un recul de 5 et 11 points. De plus, les ménages qui considèrent que leur situation financière s’est dégradée au cours des derniers mois, anticipent une continuation de cette dégradation dans les mois à venir. Sur les composantes « situation financière présente » et « situation financière au cours des 12 prochains mois » les reculs sont importants, avec respectivement -11 et -18 points.

Le chômage est attendu en hausse (là encore le jugement est plus dégradé en décembre qu’en novembre). Concernant la correction sur le marché du travail, on retrouve le même pessimisme au plan européen, mais le niveau atteint par cette sous-composante en Corse (60 points* en novembre ; 63 points en décembre) étant nettement plus négatif que pour l’ensemble de la zone euro (44 points en novembre, 55 points en décembre). Les ménages corses ne croient donc pas à un impact modéré de la crise sur l’emploi en Corse.

Enfin, concernant les intentions d’achats et d’épargne, la situation se dégrade là aussi. En effet, la composante « intention d’achats » perd 25 points entre novembre et décembre, recul considérable (niveau -49 points en décembre ; zone euro en décembre : stable à -22 points). Par conséquent, ceci indique que les ménages accentueront les restrictions de dépenses, ce qui devrait peser sur la consommation dans les mois à venir.

Concernant la valeur statistique des résultats, 98 questionnaires ont été exploitables. La barre des 100 a donc été frôlé, malgré une fin d’année terne en termes de fréquentation pour le site. Ainsi, il est raisonnable d’espérer que très bientôt, l’enquête corse-economie voguera au-delà des 100 réponses. L’objectif étant pour 2009 de finir l’année avec une enquête de qualité (avec dans l’idéal plus de 300 réponses, ce qui est ambitieux mais réaliste), répondant aux standards les plus courants.

L’enquête pour janvier est lancée, n’hésitez pas à répondre !


* Le niveau augmente quand les ménages sont plus pessimistes, contrairement aux autres sous-composantes de l’indice.

Guillaume Guidoni
Lundi 5 Janvier 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook