Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

Confiance des ménages corse-economie, nouvelle hausse en juillet




Confiance des ménages corse-economie, nouvelle hausse en juillet
Au mois de juillet 2009, l’indicateur de confiance des ménages corse-economie.eu est en hausse de 3,8 points, pour atteindre -20,1 points. L’indice est au plus haut depuis novembre de l’année dernière. Dans la zone euro et en France, l’indice a aussi progressé, respectivement à -21,6 points et -25,9 points respectivement. Le niveau observé en Corse est donc proche de celui de la moyenne européenne mais sensiblement supérieur au niveau français.

Les raisons de cette hausse se trouvent dans le jugement porté sur la situation économique actuelle et future de la Corse, en amélioration, et sur celui concernant l’évolution des perspectives financières des ménages.

Du côté du chômage, le jugement reste déprimé, quasiment inchangé par rapport au mois précédent (sous indice à 52,8 contre 50 points en juin ; zone euro : 52,9). Il est à noter que sur ce plan, l’amélioration est nette en Corse, le sous indice était à plus de 68 points en mars dernier. Ainsi, de plus pessimiste du côté du chômage que le moyenne européenne, les ménages corses sont passés à aussi pessimistes.

C’est du côté de l’intention d’épargne que les mouvements ont le plus pesé sur l’indice composite. L’indice mesurant la propension à épargne repasse en négatif, avec -2,8 points contre +10,9 points en juin (zone euro : -9,9 points). Ceci est cohérent avec le fait que les ménages restent volontiers épargnants mais n’ont pas de marges de manœuvre pour le faire (un budget toujours très contraint, avec un indice à -30,6 points, donc des ménages majoritairement en train de dépenser l’épargne ou en difficultés financières ; zone euro : indice à +10,5 points).

A noter que les intentions d’achats sont au plus haut depuis septembre 2008. Un bon signal pour la consommation dans les mois qui viennent.

78 questionnaires ont été exploitables. Le nombre de réponses reste insuffisant pour consolider l’enquête. L’enquête s’arrête pour le mois d’août mais sera de nouveau sur les rails en septembre, avec quelques changements pour essayer de parvenir à en faire une vraie enquête de conjoncture.

Remarques :
- l’indice général est un indice composite qui reprend les réponses aux questions : perspectives économiques, perspectives financières personnelles, perspectives du chômage et comportement d’épargne ;
- pour tous les sous-indices, sauf le chômage, une baisse signifie que le jugement porté se dégrade. Pour la question sur le chômage, c’est l’inverse ;
- un indice est calculé sous la forme de solde d’opinion (méthodologie Commission européenne). S’il est négatif, la majorité des répondants « voient » une situation dégradée ou très dégradée (sauf chômage, où c’est l’inverse).


Guillaume Guidoni
Lundi 3 Août 2009


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook