Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter
Analyse et conjoncture économique de la Corse

Arrêtons de dire que la crise a touché la Corse avec un décalage : c’est faux !


Il faut arrêter de propager l’idée que la Corse fut touchée par la crise avec un décalage !



Arrêtons de dire que la crise a touché la Corse avec un décalage : c’est faux !
Alors que nous pensions que le lieu commun qui dit que la crise est arrivée avec un décalage en Corse était en grande partie dissipé, il faut bien admettre que ça continue. Ce raisonnement se base sur tout un tas de raisons fumeuses et globalement peu convaincantes (pourquoi un décalage de 1 an revient souvent ?).

Le plus étonnant est que les principaux organismes officiels continuent de répandre cette idée (Insee, Pôle Emploi, DIRECTE). Rappelons que fin 2008, les services de la préfecture nous promettait un avenir radieux, car c’est bien connu en Corse pas de problème industriel donc pas de crise.

Alors, inutile de faire un long développement pour expliquer que ce n’est pas vrai, on l’a suffisamment ressassé à longueur de colonnes (crise de confiance et de la consommation ; crise de la construction qui avait débuté avant septembre 2008 ; modèle économique inadapté…). Le graphique ci-dessus parle de lui-même : il est où le décalage ?

D’ailleurs, la reprise économique est actuellement plus forte (consommation, construction, créations d’emploi) dans l’île qu’au plan national. Si la Corse était touchée avec un décalage de un an, comment pourrait-elle repartir actuellement ?

Guillaume Guidoni
Mercredi 29 Septembre 2010


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook