Connectez-vous S'inscrire
Corse-Economie
Inscription à la newsletter

Analyse et conjoncture économique de la Corse

+14,4 % pour le crédit immobilier ; +11,2 % pour le crédit équipement


Statistiques sur le crédit



Selon la Banque de France, l’encours des crédits immobiliers a progressé de 14,4 % sur un an en juillet 2008 en Corse, à 1 956 millions d’euro. En juin, la progression sur un an était de 14,6 %.

De plus, les crédits équipements ont progressé de 11,2 % en juillet (+10,3 % en juin), à 883 millions d’euro. Enfin, les crédits de trésorerie (mélangeant ménages et entreprises) ont progressé de 3,7 % juillet (+4,1 % en juin).

Le rythme de progression des crédits immobiliers est élevé comparé à la moyenne nationale (+10,8 % sur un an en juillet) et bien au-dessus à celle de la zone euro (+4,3 en juillet). Dans un environnement bancaire difficile et alors que l’on parle beaucoup de durcissement des conditions d’accès aux crédits, on n’en observe pas encore en Corse d’impact précis. Ainsi, le rythme en glissement sur 3 mois annualisés (un peu technique j’en conviens mais qui donne une bonne évaluation de la tendance) ressort à 14,4 % en juillet, soit une accélération par rapport à la moyenne du 1er semestre (13,8 %). Le même constat peut être fait pour le crédit équipement, qui est un indicateur de l’investissement.

En conclusion, le marché immobilier reste soutenu par une demande forte, mais un tel niveau de progression du crédit à l’habitat semble dans l’environnement actuel peu soutenable. Pour moi, si la nouvelle est bonne à court terme, elle annonce aussi des temps plus difficiles, quand l’impact sur le crédit se matérialisera. Il faudra donc suivre attentivement l’évolution de l’encours de crédit pour savoir si mon pessimisme concernant l’immobilier corse est justifié.

Guillaume Guidoni
Mardi 23 Septembre 2008


Economie française

Recommandations

Articles les plus lus


Economie mondiale

corse-economie.eu on Facebook